NOSY KOMBA

Trois îlots sur une surface totale de 7.000 m2,conçus

comme leur modèle:la petite île de Nosy Komba,au

nord-ouest de Madagascar.Tel un décor,un peu plus

accidenté et moins planté que l’original,où vous

allez découvrir un univers très particulier:l’univers

des lémuriens.

Les lémuriens vivent dans les arbres des forêts

humides.

Animaux nocturnes,ils sont dôtés de grands yeux

globuleux.

Seul le maki katta fait exception,puisqu’il vit la

journée et se déplace en partie sur la terre.

90 % des lémuriens vivent à Madagascar.

Les makis kattas se déplacent en groupe,leur immense

queue à 14 anneaux de poils noirs bien dressés,

frémissants d’énergie.Leur pelage est gris perle,le

ventre blanchâtre et leur nez tout noir.Quant à leurs

yeux,ils sont entourés de petits triangles de couleur

sombre.La raison pour laquelle ils dressent leur queue,

c’est pour se reconnaître de loin et pour ne pas se

perdre.

Ils se nourrissent de feuilles,de fleurs et de fruits,et

parfois d’insectes et de petits vertébrés,le maki katta

passe une petite moitié de son temps au sol.C’est

aussi un grand buveur d’eau:il va la chercher dans le

creux des arbres et des cactus où il plonge la main

pour la lécher ensuite.

Il n’est pas rare de voir des makis assis face au soleil,

les bras et les jambes étendus:c’est leur façon de

digérer agréablement.Pour marquer son territoire

lorsqu’il est inquiet ou énervé par un concurrent,

le maki mâle projette son odeur jusqu’à 3 m aux

alentours.Effet dissuasif immédiat,le mâle adverse

décampe,mais revient souvent projeter sa propre

odeur!Si le principe a l’air simple,la manière de

projeter cette odeur s’avère très élaborée.

Primo,il entaille la glande odoriférante qu’il

possède sous les bras avec son pouce équipé

d’un long ongle.

Secundo,il imprègne ses poignets de ce liquide,

il tire les oreilles en arrière.

Tertio,il se frotte la queue avec ses poignets et

il agite frénétiquement celle-ci en direction de

son adversaire qui en est éclaboussé!

TRES BRUYANT:LE VARI ROUGE.

Bruyant sans doute,mails il faut reconnaître que le vari

rouge est un vrai prix de beauté!Il faut voir sa fourrure

dense de couleur brun acajou:sous les rayons du soleil,

celle-ci prend des reflets quasiment rouges,

magnifiquement assortis à sa longue queue,à son

ventre,à ses mains et à son visage noirs de jais.

Exclusivement arboricole,ce lémurien est également

menacé………………

(N’oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir)

J’ai laissé le fouillis de branches et de planches pour montrer

le genre d’endroit dans lequel ils vivent et les planches

servent  à passer au dessus des sentiers où les visiteurs

déambulent.Ils sont donc en complète liberté.Ce qui est

différent des zoos!