LA CIGOGNE BLANCHE.

S.O.S. Cigognes.

Commencé il y a plusieurs décennies,le baguage a

 permis de mieux comprendre le rôle des migrations

dans le déclin de l’espèce.

Aujourd’hui,les oiseaux blessés sont accueillis et

soignés dans des centres spécialisés.Les cigogneaux

qui y naissent sont réintroduits avec succès dans leur

milieu naturel et reviennent d’eux-mêmes au centre,

lorsque les proies se font rares.

Encouragée par ces expériences positives,l’équipe

scientifique espère relâcher de jeunes oiseaux nés au

Parc et contribuer ainsi à la réintroduction des

cigognes dans le Hainaut.

(cliquer sur la photo pour l’agrandir)

LA CIGOGNE BLANCHE.

Symbole de bonheur et de liberté,les cigognes

blanches sont de grandes voyageuses.Elles

passent l’été en Europe et l’hiver,en Afrique.

Ces oiseaux à l’allure si douce sont carnivores:

ils se nourrissent de petits rongeurs,de grenouilles,

de petits poissons et d’insectes.

Si les cigognes aiment vivre seules tout l’été,elles

deviennent grégaires pendant leur long voyage de

migration (15.000 kms aller-retour).

Chaque jour,elles parcourent environ 300 kms.

Pour économiser leurs forces,elles utilisent les

courants d’air chaud nécessaires à leur vol plané.

Ces longs déplacements jalonnés de multiples

dangers menacent la survie de l’espèce.

Au sahara,les campagnes de lutte contre les

criquets les privent de leur principale source

de nourriture…………